LE MOT DU COORDONATEUR

Le 25 Janvier, les membres du Forum Economique du Secteur Privé, réunis en assemblée générale, ont élu un nouveau Conseil qui aura la charge de gérer l’institution pour les deux années à venir. Le Conseil sortant, coordonné par Gregory Brandt, a transmis les dossiers au nouveau Conseil le 30 Janvier.

Le coordonnateur et son Conseil ont surtout œuvré durant l’année 2016 à faciliter une transition politique harmonieuse aboutissant à des élections crédibles. Tel a été le cas et le 20 Novembre 2016 des élections générales ont permis au peuple haïtien d’élire, au suffrage universel, un nouveau Président et de compléter les deux Chambres du Parlement. Le 29 Janvier le processus électoral s’est poursuivi par un deuxième tour pour le tiers du Senat et l’élection des collectivités territoriales.

L’année 2017 verra donc Haïti gouvernée, a tous les niveaux, par un personnel politique renouvelé et élu. Ce premier pas vers la stabilité, nous le devons à un gouvernement de transition conduit par le Président Jocelerme Privert et le Premier Ministre Enex Jean Charles et un Conseil Electoral Provisoire présidé par Leopold Berlanger. Ces personnalités ont, dans un contexte extrêmement difficile, fait preuve de professionnalisme et de patriotisme et ont mis en place un processus démocratique qui a abouti. La Nation leur en est reconnaissante.

Le Forum Economique du Secteur Privé, en prévision de l’arrivée au pouvoir de ces nouveaux élus, a procédé, durant l’année 2016 à l’élaboration d’un Agenda Socio-économique. Ce document qui prône une « révolution de la croissance » continue le plaidoyer du Forum en faveur d’un environnement d’affaires bénéficiant de régulations transparentes et incitatives favorisant l’investissement, la création de richesse et d’emplois.

Comme le dit l’Agenda : «  cette révolution de la croissance ne deviendra une réalité que lorsque les milliers de micro, petites et moyennes entreprises appartenant à la classe moyenne haïtienne auront accès à un Marché régulé par un cadre juridique et règlementaire ouvert, transparent et égalitaire, supporté par des institutions étatiques efficaces, permettant ainsi à nos entrepreneurs de multiplier par 10 les emplois existants grâce à leur créativité et l’environnement incitatif qui sera mis sur pied. »

Le Forum proposera cet agenda pour discussions aussi bien au nouveau pouvoir exécutif, qu’au législatif et aux collectivités.  Nous avons l’ambition d’aider nos nouvelles autorités à réussir leurs mandats car leur réussite sera celle de tout le Pays. Nos partenaires sociaux seront, également, invités au débat avec, comme objectif principal,  des conditions de travail décentes et productives.

L’année 2017 sera une année difficile, nous ne nous faisons pas d’illusions. Les conséquences du cyclone Matthew, un environnement macroéconomique imprévisible (malgré des efforts appréciables d’endiguement des dépenses publiques de la part de nos autorités fiscales et monétaires), les attaques incessantes contre la propriété privée dans la région de Port-au-Prince, l’inadéquation chronique des mesures de contrôles au niveau de la frontière, sont autant de sujets de préoccupation auxquels il faudra s’adresser de toute urgence pour créer le climat de confiance qui sera indispensable à la relance de notre économie.

Cependant, malgré ces inquiétudes justifiées, le Forum Economique du Secteur Privé regarde l’avenir avec optimisme et invite toutes les filles et fils d’Haïti à faire de même. Le dialogue permanent entre les différents secteurs de notre société, la révision de notre cadre juridique, le respect des règles, la lutte contre l’impunité sont autant de chantiers auxquels nous devrons nous atteler pour créer cette Haïti à laquelle nous aspirons tous. Mettons-nous au travail, il ne tient qu’à nous d’en faire une réalité.

Frantz Bernard Craan
Coordonnateur

By | 2017-05-31T15:56:33+00:00 janvier 31st, 2017|Bulletins forum|0 Comments

Leave A Comment